Comment identifier et valoriser les compétences cachées de ses collaborateurs ?

Retour sur l’atelier de Bénédicte Tilloy & Antoine Amiel à l’OpenSchoolab

A l’occasion de l’OpenSchoolab, le 18 Janvier, Bénédicte Tilloy, Partner chez Schoolab et ex-DRH de SNCF Réseau, et Antoine Amiel, CEO de LearnAssembly, étaient réunis pour animer un atelier. Le thème, commun aux missions et convictions de l’accélérateur et de la startup : Comment identifier et valoriser les compétences cachées de ses collaborateurs.

Entre retours d’expériences, interactions entre participants et débats sur les cas concrets remontés lors de l’atelier, les échanges ont été particulièrement riches. J’ai pu y assister, voici ce que j’en ai retenu !

Après une brève présentation de leurs parcours respectifs, Bénédicte Tilloy et Antoine Amiel ont rappelé l’enjeu de cette démarche : il s’agit de trouver les moyens de développer 100% des talents présents dans l’entreprise, et de ne pas se cantonner aux 5% qui n’en sont que la partie émergée. Une fois mis en mouvement, ces talents deviennent une force de transformation incroyable au sein de l’organisation.

1_f09TO7h7cGwUe_OGm_7PBw

Talents are everywhere

Tous les participants ont commencé par écrire leur objectif en terme de développement de compétence ou de posture, pour l’année 2018. Pour chaque “bonne résolution”, des binômes se sont formés, et la mise en commun a été particulièrement fructueuse au vu de la durée des échanges. Une fois ceux-ci achevés, Bénédicte et Antoine nous ont invités à nous rendre compte de la richesse des talents pas forcément formalisée, rien qu’au niveau de la salle. Alors imaginez à l’échelle de l’entreprise !

La suite des échanges illustre ce même message que veulent faire passer les deux co-animateurs : on va toujours chercher au même endroit, alors qu’il y a énormément de ressources inexploitées, souvent très près de nous. Cela peut être un collaborateur un peu renfermé d’une équipe de la SNCF, entraîneur de football le week-end sans qu’on le sache, qui pourrait animer une équipe avec talent, si on pensait à lui. Ou bien un formateur occasionnel de chez Solvay, qui risque de partir en retraite sans avoir transmis son savoir et à qui on fait faire in extremis un MOOC 6 mois avant de partir !

Créer une culture de l’apprentissage, mission clé du manager

Si les talents sont partout, qui a vocation à les faire émerger ? En priorité le manager qui doit avoir un regard aiguisé pour dans un premier temps les identifier, puis les faire reconnaître par les autres. Manager des talents c’est créer des contextes, un environnement qui permet de faire éclore les passions des collaborateurs, affirme Bénédicte Tilloy. Pour Antoine Amiel, il faut créer des lieux d’espace et de rencontre qui ne sont pas dédiés au travail, pour libérer la parole. Et à partir des passions, identifier quelle est la compétence sous-jacente qui est développée, voir les liens invisibles. Je suis plutôt d’accord, même si certains participants déplorent la rigidité hiérarchique et les freins que peut représenter le management intermédiaire.

1_goGSO8nqYcsGq7MggVVSdw

Reste la question du comment. Pour créer ces environnements et cultures d’apprentissage, il est fondamental de donner de la visibilité à des gens qui font différemment, de leur donner un espace de création et de liberté, et de montrer qu’ils ont fait progresser l’entreprise (aussi) d’un point de vue business. C’est ce qui s’est passé avec Saham par exemple, raconte Antoine Amiel. Dans cette entreprise africaine d’assurance, les employés passés par la filiale ivoirienne devenaient de fait des relais et agissaient au jour le jour comme formateurs occasionnels, mais complètement sous le radar.

En conclusion de cet atelier, je retiens l’omniprésence des talents, parfois inattendus, et l’importance des passions, même à l’échelle d’une petite assemblée. Ces talents ne demandent qu’à s’exprimer, au manager de créer un environnement positif qui permettent de les faire éclore.

Antoine Mestrallet

1_oE2XcFrak37dYte0jmnDDQ

Référence client

AFpa

Virginie Lassalle

Directrice de la pédagogie et du numérique

Afpa

L’équipe projet

picto-equipe-solution-design

Equipe solution design

Cette équipe possède une expertise pédagogique poussée. Elle définit avec vous les parties prenantes à interroger et le terrain d’observation de la mission. L’équipe vous apporte des sources d’inspiration et des pistes d’enrichissement des dispositifs pour co-construire et prototyper une évolution de vos dispositifs learning actuels.

picto-lead-mission

Lead mission

C’est lui qui est le pilote de la maison, il s’assure que vos équipes et LearnAssembly avancent conjointement et restent alignés sur les objectifs de la mission. Il est le garant de vos attentes aussi bien en termes de qualité de rendus que de délais.
Il appuie l’équipe Solution Design dans l’organisation des phases d’observation et d’analyse puis lors de la phase de prototypage.

Contact Learn Assembly